Il faut que ça brille !!

Une simple boucle d’oreille a bien plus de pouvoir parfois que les personnalités qui la portent. Souvent offerts, les bijoux scellent le poids d’un accord diplomatique, ils séduisent celui avec qui on souhaite pactiser, ils révèlent l’amour que l’on porte à une personne. Qu’ils soient tantôt l’expression d’une signature de contrat ou tantôt un preuve d’amour, ils ont toujours une dimension symbolique.

Depuis la nuit des temps, l’homme en porte pour se sublimer, et les différentes cours de France ont très vite décelé leur beauté et leur valeur. Le château d’Anger accueille du 15 octobre au 15 janvier l'exposition "Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles".

Joseph Werner, Marie-Thérèse en costume à la polonaise, 1663-1664, gouache sur vélinJoseph Werner, Marie-Thérèse en costume à la polonaise, 1663-1664, gouache sur vélinJoseph Werner, Marie-Thérèse en costume à la polonaise, 1663-1664, gouache sur vélinJoseph Werner, Marie-Thérèse en costume à la polonaise, 1663-1664, gouache sur vélin

Tableaux, sculptures, gravures viendront investir la forteresse des Ducs d’Anjou pour mettre en lumière le sens et la place des parures à travers l’histoire de France. De Louis XIV au second empire, l’exposition retrace l‘histoire, révèle les mystères, éclairent sur les intentions, explique le sens caché de chacune des plus célèbres parures de notre temps.

D’après Paul Bassenge et Charles-Auguste Boehmer (1740-1794), Représentation exacte du grand collier en brillants des sieurs Boëhmer et Bassenge, ap.1785, gravureD’après Paul Bassenge et Charles-Auguste Boehmer (1740-1794), Représentation exacte du grand collier en brillants des sieurs Boëhmer et Bassenge, ap.1785, gravureD’après Paul Bassenge et Charles-Auguste Boehmer (1740-1794), Représentation exacte du grand collier en brillants des sieurs Boëhmer et Bassenge, ap.1785, gravureD’après Paul Bassenge et Charles-Auguste Boehmer (1740-1794), Représentation exacte du grand collier en brillants des sieurs Boëhmer et Bassenge, ap.1785, gravure

Pouvoir insoupçonné, immortel, source d’inspiration, ils ont souvent traversé les siècles en héritage, passant de génération en génération, ils ont parfois été modifiés, été accompagnés par des nouveaux venus au design contemporain. L’exposition attire l’attention sur l’évolution de la créativité et du design des bijoux. 

Infos pratiques :
Exposition "Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles" au logis royal du château d’Angers
Lieu : Château d’Angers, 2, promenade du Bout du Monde - 49100 Angers
Date : Samedi 15 Octobre 2016 au Dimanche 15 Janvier 2017
Horaire : 10h/12h - 14h/17h
Prix : Plein Tarif 8,5 €, Tarif réduit : 6,5 €

 

Morgane P.
Dernière modification le 10 octobre 2016

Informations pratiques

Horaires
Du 15 octobre 2016 au 15 janvier 2017

×

    Lieu

    2 Promenade du Bout du Monde
    49000 Angers

    Tarifs
    Plein réduit : 6,5€ €
    Plein tarif : 8,5€ €

    Commentaires